Le sport, qu’il soit pratiqué régulièrement, à haut niveau, ou de façon plus ponctuelle crée des  répercussions physiologiques positives mais aussi quelques petits pépins physiques. Contractures, tendinites et autres entorses représentent bien souvent un obstacle à la recherche de la performance ou tout simplement à notre état de santé. Pour combattre ces traumatismes liés au sport, l’ostéopathie est un excellent allié. Mais pas seulement, pour le sportif, l’ ostéopathie peut aussi être utilisée à titre préventif pour anticiper tout déséquilibre et maintenir un état de performance optimum dans la durée.

 

L’ ostéopathie dans le sport : Pourquoi ?

Pour le grand public, l’ostéopathe est celui qui aide notre corps à mieux fonctionner. C’est certes succinct mais pourtant pas si éloigné de la vérité et surtout dessine tout de suite l’intérêt qu’à le sportif à utiliser l’ ostéopathie. Cette thérapeutique manuelle va donc soigner les troubles fonctionnels et améliorer les capacités physiques. La pratique du sport impose à notre corps des contraintes, des répétitions ou encore des habitudes de postures traumatisantes. L’ostéopathe va répondre à ces problématiques en travaillant au retour à une mobilité optimum des articulations, et en rééquilibrant la structure entière du squelette.

 

Ostéopathie du sport : c’est une analyse de votre pratique sportive

Les adaptations du corps face à une pratique sportive et à son environnement créent donc des traumas que l’ostéopathe peut prendre en charge ou déceler avant complications. Le praticien va analyser la douleur ou la tension ressentie en étudiant leurs mécanismes d’apparition. L’apparition de ces symptômes est un signe fort de restriction de mobilité des différents tissus (articulaires, musculaires, ligamentaires…). Il existera alors une altération du geste sportif et donc de la qualité de la performance. L’ostéopathe peut anticiper la blessure en pointant rapidement le mauvais geste, la mauvaise posture et/ou en proposant un programme de renforcement.

Consulter un ostéopathe pour soigner un traumatisme c’est bien mais consulter un ostéopathe en prévention c’est mieux. En fin de saison, par exemple vous pouvez avec lui faire un bilan sur d’anciennes blessures ou sur les tensions ressenties. Des chocs ou des chutes sans gravité apparente peuvent aussi avoir créé un début de lésion qui peut être aggravé sans prise en charge. La communication avec lui est tout aussi importante que la manipulation. L’information est une donnée qui lui permet d’appréhender plus rapidement la globalité de votre problème physique. Cependant l’ostéopathe n’est pas un magicien. Venir consulter pour retrouver l’explosivité de ses 20 ans ou pour une entorse récurrente non soignée pendant 10 ans est proprement inutile. Dans certains cas, aussi, le traitement ostéopathique n’est pas suffisant et  les ostéopathes sont les premiers à orienter leurs patients vers d’autres professionnels tels que des podologues ou autres spécialistes.

 

Ostéopathie et sport : pour quelles blessures ?

L’ ostéopathie peut agir sur presque tout l’organisme : les muscles, les viscères, les articulations…Cependant il existe des récurrences fortes pour lesquelles on consulte un ostéopathe.

-Les contractures : la source est souvent un mouvement répétitif ou un effort trop important qui entraîne une tension réflexe.

-Les tendinites : la tendinite est une inflammation d’un tendon provoquant une douleur importante et qui peut devenir chronique.

-Les entorses : c’est un étirement des ligaments qui peut être accompagné d’une déchirure partielle.

 

Comment choisir son ostéopathe ?

Ostéopathie SportComme tous les praticiens de santé, l’ostéopathe n’est pas autorisé à  faire de publicité. Il faut donc pour le sportif définir une stratégie de recherche et de choix. Tout d’abord, le bouche à oreille reste, de très loin, le meilleur outil de recherche. Si vous faites partie d’un club, un coach ou un partenaire pourra sans nul doute vous aiguiller. Un second critère est non des moindres est le diplôme d’ostéopathe. Un ostéopathe compétent doit être titulaire du D.O et être agréé. Pour vérifier, il doit figurer sur la liste des personnes autorisées à user du titre d’ostéopathe extraite du fichier ADELI.

Le dernier critère reste les honoraires du praticien. Ces derniers sont totalement libres, et l’ ostéopathie ne donne pas droit à un remboursement via le régime d’Assurance Maladie obligatoire. Sachez cependant qu’une séance coûte entre 40 et 80 euros. Pour éviter toutes mauvaises surprises, il faut bien entendu se renseigner sur les tarifs avant de prendre rendez-vous, mais aussi se renseigner auprès de sa mutuelle. Un grand nombre de complémentaires santé prend en charge -en partie ou intégralement- l’ostéopathie.

 

Bien préparer une séance d’Ostéopathie

Ostéopathe sportPour bien se soigner, il faut être acteur de sa propre guérison. Comme dit précédemment nous ne parlons pas de magie. Une séance d’ostéopathie doit être appréhendée comme une séance de sport. Il y a donc une mise en condition et de bonnes habitudes à prendre.  Afin d’éviter les courbatures et les douleurs suite à une séance, il est conseillé de boire un peu plus d’1 litre d’eau après une séance. En hydratant le corps, on permet aux articulations, aux muscles, aux ligaments et même à la structure osseuse de récupérer.  Il faut aussi, après la séance, éviter les activités physiques pendant 72 heures. Le but étant de laisser le temps à votre corps d’enregistrer les informations reçues lors de la séance et s’y adapter. A l’inverse, il faut aussi éviter le fait de rester assis ou être mal installé trop longtemps. Il faut éviter les tensions parasites qui pourraient ralentir voire stopper les effets positifs de votre séance d’ostéopathie.

 

Pour conclure, l’ ostéopathie à destination des sportifs est à la fois utile pour soigner les séquelles de  traumatismes mais aussi pour identifier  les déséquilibres afin de prévenir les blessures et améliorer la qualité de la pratique sportive.  Enfin, pour limiter le nombre de consultations, il faut bien évidemment suivre les conseils de  l’ostéopathe. Pendant vos séances, il vous délivrera de précieux conseils pour sortir de vos mauvaises habitudes. Le suivi de ces conseils est une part de la réussite de l’ostéopathie.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.