Aujourd’hui, le courrier du sport vous emmène découvrir un sport atypique : Le Hurling. Le nom ne vous dit peut être rien, mais vous avez sans doute déjà vu quelques images de ce jeu irlandais. Ce sport gaélique est typique de l’île et extrêmement populaire (3eme sport le plus populaire en Irlande). Toutefois, hors d’Irlande, ce sport est quasi inconnu. Faisons donc les présentations.

 

Les principes de jeu du Hurling:

hurling IrlandeD’origine celte, le Hurling est sans doute le plus vieux jeu sur un terrain d’Europe.  Il est souvent confondu avec le football australien par les néophytes. Il oppose deux équipes de 15 joueurs, avec un but et un gardien de but dans chaque camp. Les matches durent 2 fois 35 minutes. La dimension du terrain est de 137 mètres de long pour 82 de large. Ce sport est réputé pour être un jeu de vitesse et d’habileté et nécessitant engagement  et une bonne dose d’amour du contact…

L’équipement pour pratiquer ce sport est composé de 3 éléments :

Le Hurley : Une crosse de bois mesurant de 75 cm à 1 m suivant la taille du joueur.

Le Sliotar : La balle mesurant environ 7 cm de diamètre et pesant environ 110 grammes. Elle est constituée d’un noyau de liège recouvert de cuir,

Le casque : Cette protection est obligatoire depuis 2010.

 

Les règles du Hurling:

Le but est bien entendu de marquer le plus de points. Petite explication de comment on marque des points dans ce sport gaelique:

– L’équipe marque 1 point lorsque la balle est envoyée sur la partie supérieure entre les deux poteaux

– L’équipe marque 3 points si la balle est envoyée dans la cage.

Second chose importante à savoir, la balle ne peut pas être ramassée du sol à la main. Toutefois, une fois cette dernière ramassée, elle peut être frappée (et non envoyée) à la main ou à la crosse, jouée au pied ou gardée en main (mais pas plus de 4 pas) ou sur le bout de la crosse pour un solo-run (une course avec la balle en équilibre sur la crosse). Concernant les contacts, ils sont nombreux dans le Hurling. Il est autorisé de plaquer d’épaule à épaule, mais interdit d’utiliser le coude ou la hanche.

 

Les compétitions de Hurling:

En Irlande, les compétitions de Hurling sont organisées par l’Association Gaélique d’Athlétisme (GAA). La principale compétition est le All-Ireland senior Hurling Championship, aussi connue sous le nom de Guinness Hurling Championship. Cette compétition se déroule de mai à septembre et opposant 13 équipes. La petite particularité, c’est que ces 13 équipes sont des comtés et qu’un joueur jouera toujours dans l’équipe de son comté d’origine. Donc pas de transferts et un fort attachement des joueurs et des supporters à leur  comté d’origine. Il existe un championnat par province (Leinster, Munster, Connacht et Ulster), puis un championnat à l’échelle de l’île, opposant les meilleurs clubs des différentes provinces. La finale se déroule à Croke Park à Dublin et a vu s’opposé la saison dernière Kilkenny et Tipperary.

 

Le Hurling: Un sport violent ?

sport irlandais hurlingVous venez peut être de regarder la vidéo et vous avez observé que ce sport irlandais le Hurling est très rapide. En effet le sliotar peut atteindre 110 km/h voir 160 km/h lorsqu’il est frappé par une crosse. Le poste de gardien de buts est des plus difficiles, avec comme mission d’attraper la balle à mains nues, ou à le renvoyer à l’aide du hurley. Et sur le terrain, c’est tout aussi joyeux, les mises à l’échec et les charges d’épaules sont monnaie courante. Et effectivement les blessures sont très fréquentes. Des recherches ont mis en lumière la dangerosité du Hurling en compétition nationale. Les chiffres sont éloquents, sur 127 joueurs, 114 ont été blessés, soit 82 %. Ces courageux gardiens de but ne sont pas les plus touchés mais lorsque cela arrive, les blessures sont généralement plus graves. L’introduction d’un casque muni d’une grille de protection du visage pour tous en 2010 fut une vraie réponse à ces risques évoqués.

Le Hurling : étendard d’une culture

Ce sport fait partie des sports traditionnels irlandais, appelés sports gaéliques. Ils sont au nombre de cinq : le football gaélique, le hurling et sa version féminine appelée « camogie », le handball gaélique, le rounders et le shinty un sport écossais similaire au hurling. Concernant le Hurling, il fait intégralement partie de la culture irlandaise. Preuve de cette intégration et de son importance culturelle, c’est la GAA qui organise les rencontres, les compétitions et décide des règles. Cette association n’est autre que la principale association de promotion de la culture irlandaise  au sein de lalangue gaélique, de la danse et la musique traditionnelle et donc du sport.

 

Pour aller plus loin sur ce sport gaélique:

-Les règles complètes du Hurling https://fr.wikibooks.org/wiki/R%C3%A8glement_Officiel_de_Hurling

-Le Hurling en France :  www.footballgaelique.fr/disciplines/hurling/

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.