Nouveaux règlementsPourquoi parler de nouveaux règlements ? La saison 2016 de F1 vient de se terminer avec le sacre et la retraite surprise de Nico Rosberg, et surtout à nouveau une nette domination des Mercedes. Cependant durant cette intersaison, beaucoup de choses vont changer et peut être rebattre les cartes sur la grille de départ 2017. Des changements majeurs vont être effectués concernant les règlements qui régissent la Formule 1.

Ce tournant, peut-être l’un des plus importants de l’histoire de la Formule 1, a pour objectif de rendre les voitures plus rapides. Les instances tentent aussi -avec ces modifications- de rendre les voitures plus difficiles à manier et ainsi que le spectacle soit plus au rendez-vous lors des grands prix.

Pour résumer, ces modifications visent à réduire les coûts pour les écuries et à garantir une plus grande équité sur le plan des performances.

 

Nouveaux règlements dans le fonctionnement global:

red bull-Tout d’abord, une réduction du prix des V6 turbo hybrides qui seront fournis par les motoristes aux écuries clientes. En 2017, le prix de l’unité de puissance sera réduit d’un million d’euros par saison par rapport à la saison 2016.

-Les partenariats entre écuries ont été clarifiés, notamment en ce qui concerne les pièces qu’une équipe peut fournir à une autre ainsi que les transferts de personnel entre des équipes comme par exemple entre Red Bull avec Toro Rosso.

-Si une écurie introduit plus d’un élément de l’unité de puissance lors du même Grand Prix, seul le dernier de ceux-ci peut être utilisé sans pénalité lors des Grands Prix suivants. Cette nouvelle mesure est une conséquence des très nombreuses pièces installées sur la monoplace de Lewis Hamilton par Mercedes au GP de Belgique : Il avait alors pu se reconstituer un stock de pièces sans écoper de pénalités supplémentaires.

depart grand prix0_720-Une nouvelle procédure de départ  a été adoptée en cas de piste humide. À partir de 2017, si un départ est lancé sous régime de « safety car », un départ normal aura lieu une fois que la piste sera considérée comme plus sûre.

– Le système de jetons sera abandonné à partir de 2017. Ce système limitant concernait le développement et l’amélioration de certains éléments des monoplaces.

-Les écuries ne choisiront plus leurs pneus pour les cinq premiers Grands Prix de la saison, puisque Pirelli aurait besoin de connaître leurs décisions avant même le début des essais hivernaux. Le manufacturier italien fournira donc à chaque pilote deux trains « durs », quatre « intermédiaires » et sept « tendres ».

 

Nouveaux règlements concernant l’apparence des voitures :

Vous comprenez bien que plus que l’apparence ce sont les performances qui vont être profondément modifiées.

design f1-Tout d’abord l’aileron avant. Pour la nouvelle saison, l’aileron avant voit sa largeur augmenter de 1650 mm à 1800 mm,

-La taille des pneus avant passent de 245 mm à 305 mm. La largeur des pneus arrière a été augmentée de 80 mm pour être ainsi portée à 405 mn.

-La largeur du fond plat et des pontons est lui aussi modifié, passant de 1400 mm à 1600 mm. Par contre, il a été réduit en longueur de 100mn.

-La taille des déflecteurs a été considérablement augmentée afin d’aider les designers a améliorer la circulation de l’air autour de l’avant de la voiture.

-L’extrémité du diffuseur sera plus importante, avec une inclinaison de 175 mm par rapport à la ligne centrale des roues arrière. La hauteur à laquelle elle se termine est augmentée de 50 mm, passant de 125 mm à 175 mm, tandis que la largeur passe de 1000 mm à 1050 mm.

-Le design de l’aileron arrière est lui modifié, avec des dérives latérales en diagonale permettant de modifier le point où la structure de flux d’air du diffuseur interagit avec l’aileron arrière. La hauteur de l’ensemble est aussi réduite, passant de 950 mm à 800 mm, mais la largeur est supérieure de 200 mm, passant de 750 mm à 950 mm.

 

Pour quels impacts sur la saison 2017 ?

Quels sont donc les incidences de ces nouveaux règlements pour la saison à venir ?
formula-1-1382027_960_720-La première chose qui risque de changer, c’est la vitesse. En effet, l’idée est de faire gagner environ cinq secondes au tour aux monoplaces. Bien entendu, les records du tour de chaque circuit tomberont sans nul doute à chaque Grand Prix.

-Logiquement avec tous ces changements, les cartes sont quelques peu rebattues, et des équipes pourraient émerger. Il ne faut toutefois pas croire qu’une Manor viendra titiller une Mercedes. La puissance financière permettra de faire le travail de développement nécessaire à une bonne évolution. Mais le début de saison peut voir des équipes tâtonner face à ces nouvelles réglementations et des surprises ne sont nullement à exclure.

f1-1881026_960_720-La gestion du poids des F1 va être aussi à prendre en compte. Au départ d’une course, les voitures d’aujourd’hui  sont toujours plus lourdes que pendant l’ère des V8, principalement en raison du poids des composants de l’unité de puissance. Cela deviendra encore plus problématique la saison prochaine car le poids passera à 722 kg en 2017, soit 20 kilos supplémentaires.  Cette modification  aura des effets sur le style de pilotage dont les pilotes font preuves. Un changement d’approche sera nécessaire dans la phase de freinage et dans la gestion de l’accélérateur selon les virages. Ce poids sera donc un élément qui devrait rendre les voitures plus difficiles à piloter. Alors le pilotage prendra t’il une plus grande part dans les performances globales? C’est bien probable.

 

 

Pour aller plus loin sur les nouveaux règlements :

-le site officiel https://www.formula1.com/

-le site  http://motorsport.nextgen-auto.com/

-le site http://www.f1i.com/

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.