Les championnats nationaux viennent à peine de délivrer leur verdict que déjà pointe à l’horizon la Coupe du Monde 2018. Il reste moins d’un mois avant le match d’ouverture Russie-Arabie Saoudite le 14 Juin 2018. Une préparation adéquate semble donc nécessaire pour suivre parfaitement la prochaine Coupe du Monde de football. Par chance, le courrier du sport s’est mis au boulot. On vous a concocté une présentation complète avec toutes les clefs pour suivre la Coupe du Monde 2018 dans les meilleures conditions. Peut-être même que vous pourrez épater vos amis avec des petites infos qui vont bien. Que demande le peuple… ?

 

Les équipes en lice et leurs groupes

Pour cette 21e édition de la Coupe du Monde, le tirage au sort du 1er décembre 2017 au Kremlin a offert aux fans de football de belles oppositions, et ce, dès le 1er tour sans pour autant délivrer de véritable groupe de la mort.

Coupe du Monde 2018

Source FIFA

Les groupes à forts enjeux en Russie

Tout d’abord, la composition du groupe B offre sur le papier sûrement l’une des plus belles affiches de ce 1er tour avec au sein de ce groupe le Portugal vainqueur de l’Euro 2016 et l’Espagne vainqueur de la Coupe du Monde 2010 et des championnats d’Europe 2008 et 2012. Le Maroc du français Hervé Renard, quant à lui, tentera de jouer les trouble-fêtes.

Le groupe D semble le plus proche de ce qu’on appelle « groupe de la mort ». En effet, l’Argentine de Messi voudra enfin remporter ce titre qui lui échappe depuis 1986. En face d’elle, s’avancent de beaux outsiders. Tout d’abord, la Croatie toujours capable d’une surprise comme leur 3eme place au mondial 1998. Ensuite, les Supers Eagles du Nigéria, triple vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations seront à ne surtout pas négliger même s’ils n’ont jamais réussi à dépasser les 8e de finale en Coupe du Monde. Enfin, il ne faudra pas prendre -à nouveau- à  la légère l’équipe d’Islande surprise du dernier Euro.

Ensuite, dans le groupe F, la première place ne devrait pas échapper à l’Allemagne. Toutefois, derrière, la lutte sera sévère entre le Mexique, la Suède et la Corée du Sud. Tous les trois ambitionnent une place en 8e de finale. Enfin, dans le groupe G, les deux places qualificatives semblent réservées à l’Angleterre et à la Belgique. Cependant le match entre ces deux équipes sera sans nul doute une belle affiche.

 

Le groupe de la France pour la Coupe du Monde 2018

Dans le groupe C, les Bleus seront les favoris et devraient atteindre sans trop de soucis les 8e de finale. Sur le papier, le Danemark est l’adversaire le plus dangereux pour l’équipe de France. Les vainqueurs de l’Euro 92, éloignés d’une phase finale d’une grande compétition depuis 2012, voudront faire aussi bien que lors de la Coupe du Monde 2012. Les autres membres du groupe que sont le Pérou et l’Australie se sont qualifiés pour la Coupe du Monde 2018 en passant par des barrages intercontinentaux. Le Pérou, absent en CDM depuis 1982 voudra donc avant tout briller. L’Australie quant à elle a beaucoup souffert pour vivre sa cinquième Coupe du monde après avoir vécu deux tours de barrage et un changement de sélectionneur en Janvier dernier.

 

Les 10 rencontres du 1er tour à ne pas manquer

Vous ne pouvez pas poser un mois de vacances ou vous ne voulez pas risquer l’overdose de football dès le 1er tour?!  Le courrier du sport vous donc désigne 10 matches à suivre lors de la phase de poule de la Coupe du Monde 2018. A vos agendas!…Prêt!…Notez!

  • Espagne – Portugal : Vendredi 15 Juin à 21h00
  • Allemagne – Mexique : 17 Juin à 18h00
  • Argentine – Croatie : Jeudi 21 Juin à 21h00
  • Allemagne – Suède : Samedi 23 Juin à 21h00
  • Colombie – Pologne Dimanche 24 Juin à 21h00
  • Espagne – Maroc : Lundi 25 Juin à 20h00
  • France – Danemark : Mardi 26 Juin à 17h00
  • Argentine – Nigéria : Mardi 26 Juin 21h00
  • Brésil – Serbie : Mercredi 27 Juin à 21h00
  • Angleterre – Belgique : Jeudi 28 Juin à 20h00

 

Les grands absents de la Coupe du Monde 2018 en Russie

Une Coupe du Monde réunit tous les quatre ans les meilleurs joueurs du monde. Hélas, à chaque édition, manque à l’appel de grands équipes, et la CDM 2018 n’y fait pas exception.

L’Italie de Buffon

Tout d’abord, la grande absente est, sans conteste, la Squadra Azzurra. L’Italie quatre fois championne du monde et deux fois finaliste malheureuse fut battue en barrage par la Suède. Cela prive Gianluigi Buffon d’une 6eme Coupe du Monde. Ce qui l’aurait placé tout en haut du panthéon du football devant Lothar Matthäus et Antonio Carbajal eux aussi bloqués à cinq participations en Coupe du Monde tout comme lui. Marco Verratti ou Giorgio Chiellini ne verront pas non plus la Russie.

Le Chili de Vidal

Le double vainqueur en titre de la Copa America n’a pas réussi à faire mieux que 6eme dans les qualifications de la zone sud-américaine. Pour les hommes de Pizzi, tout s’est écroulé avec une fin de parcours calamiteuse. Une seule victoire et 3 défaites lors des 4 dernières journées. Ainsi Arturo Vidal et Alexis Sanchez et toute la Roja rateront ce grand rendez-vous de Juin. Le Chili comptait déjà,  quand même, 9 phases finales de Coupe du Monde.

Les Pays-Bas de Robben

Au sein du groupe de qualification de la France et de la Suède, les hollandais ratent leur 2e compétition majeure de suite à cause d’une défaite 2-0 en Bulgarie. En pleine reconstruction, les finalistes malheureux des Coupes du Monde 1974, 1978 et 2010 ne valident donc pas un 11e ticket pour une Coupe du Monde. Nous ne verrons donc pas Arjen Robben ou Menphis Depay sur les terrains de Russie.

Les autres nations absentes à la Coupe du Monde 2018

C’est le cas du Pays de Galles du madrilène Gareth Bale demi-finaliste de l’Euro 2016, mais aussi de la Bosnie-Herzégovine de Miralem Pjanic et Edin Dzeko. La Turquie récente habituée des phases finales ne pourra rééditer son magnifique parcours du mondial 2002. Le Cameroun, champion d’Afrique 2017 et ses sept participations au Mondial ne verront pas plus la Russie. C’est d’ailleurs dans cette même zone Afrique que nous notons d’autres absents notables. Tels que l’Algérie, huitième de finaliste malheureux face à l’Allemagne lors de la CDM au Brésil, le Ghana et la côte-d’Ivoire présents tous deux lors des trois dernières éditions (2006, 2010, 2014).

 

Les records à battre lors de la Coupe du Monde 2018 et autres données à distiller pendant les matches

En effet, il est toujours bon entre deux parts de pizza d’impressionner les collègues durant un match. Après avoir de nouveau envisagé ensemble de créer un club de foot vous pourrez impressionner votre auditoire, avec le « 11 type » et ses 3 remplaçants des bons mots pour cette Coupe du Monde 2018.

 

  • Aucune nation sud-américaine n’a remporté une Coupe du Monde organisée en Europe.
  • L’Islande et le Panama sont les équipes qui participent à leur première Coupe du monde.
  • Thomas Muller (10 buts en CDM) peut encore battre le record de 16 buts de Miroslav Klose.
  • Le but le plus rapide en Coupe du Monde est l’oeuvre de Hakan Sukur en 10,8 secondes en 2002 contre la Corée du Sud
  • S’il dispute un match, Essam el-Hadary, gardien de l’Egypte, âgé de 45 ans pourrait battre le record de Roger Milla du plus vieux joueur ayant disputé une rencontre de Coupe du Monde.
  • En cas de victoire finale, l’Allemagne (1954, 1974, 1990, 2014) pourrait égaler le record du Brésil, seule nation à avoir remporté la Coupe du monde à cinq reprises (1958, 1962, 1970, 1994, 2002).
  • L’Allemagne a atteint le dernier carré à 13 reprises sur les 20 éditions déjà jouées (1934, 1954, 1958, 1966, 1970, 19745, 1982, 1986, 1990, 2002, 2006, 2010 et 2014)
  • Les rencontres les plus jouées en Coupe du Monde sont Brésil – Suède, Allemagne – Serbie et Allemagne – Argentine (7 fois)
  • Seule l’Afrique du Sud en 2010, en tant que pays organisateur n’a pas passé le 1er tour de la Coupe du Monde
  • L’Espagne est la seule équipe dans l’histoire à – à la fois – perdre son 1er match et remporter la compétition.
  • L’Allemagne n’a jamais perdu une séance de tirs aux buts (1982,1986, 1990 et 2006) et un seul tireur a échoué
  • Les cinq buts d’Oleg Salenko lors de Russie – Cameroun (6-1)  en 1996 reste encore le record de buts en 1 match.
  • Le carton rouge le plus rapide fut l’œuvre de l’Uruguayen José Batista après 56 secondes contre l’Ecosse en 1986
  • Le meilleur buteur en coupe du Monde pour l’Argentine n’est ni Messi ni Maradona mais bien Batistuta avec 10 buts

 

Les pronostics du Courrier du Sport pour ce mondial 2018

Enfin, au courrier du sport nous sommes plutôt joueurs, et à chaque Coupe du Monde, ses membres aiment se lancer dans un petit concours de pronostics. En vainqueur nous voyons l’Allemagne battant le Brésil dans un remake de la demie finale de 2014. Dans notre boule de cristal, nous voyons un dernier carré Argentine, Brésil, France et Allemagne. Mais une confrontation Espagne- France en quart de finale semble se profiler chez nous.

Rien de bien original qu’il y ait cette petite hésitation entre la France et l’Espagne. En effet, avec une cote de 7.00 sur BetStars, la France n’est que quatrième, derrière l’Allemagne, l’Espagne et le Brésil, donné comme favoris. Du coup, la cote d’une finale Brésil – Allemagne est de 13.00, la plus faible des combinaisons possibles. Sur ce même site, la victoire de l’Allemagne dans cette Coupe du Monde 2018 est cotée à 5.50. Celle du Brésil est de 4.80. Certains d’entre nous (ceux qui aiment les belles histoires) voient Thomas Muller terminer meilleur buteur de la compétition. Lionel Messi et Neymar avec des cotes à 11.00 et à 12.00 sont toutefois les plus cités.

Dans les rangs des plus optimistes du courrier, certains ont vu le Maroc de Hervé Renard créer la surprise, et atteindre les quarts. D’autres voient la France lever sa seconde Coupe du Monde. Enfin, selon la simulation Football Manager 2018 ,c’est aussi la France qui remportera la Coupe du Monde. Et vous quels sont vos pronostics ?

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.