Quel sport choisir pour mon enfant? La rentrée approche et cette épineuse question s’impose à vous. En effet, vous le savez, le sport est excellent pour la santé. Mais ce n’est pas tout, il est un vecteur de développement psychomoteur et idéal pour la sociabilisation. Pour l’épanouissement personnel de votre progéniture dans le sport, encore faut-i bien choisir le sport qui sera adapté à votre enfant.  Le courrier du sport vous donne donc quelques pistes pour faire le bon choix.

 

Quel sport choisir pour mon enfant ? Les critères:

La réponse à cette question débute –bien entendu- par les caractérises propres à votre « petite tête blonde ». Les paramètres à prendre en compte sont :

  • l’âge de votre enfant
  • le tempérament de votre enfant

Ensuite de façon plus pragmatique, il faut regarder l’offre sportive présente sur votre territoire. C’est important notamment concernant des déplacements qui peuvent être trop longs à l’usage pour l’organisation du foyer et surtout pour votre enfant. Et inversement, le club de football à deux pas de chez vous n’est pas obligatoirement le bon choix. Le coût de la pratique est aussi un critère à prendre en compte. Outre le prix de l’inscription, il ne faut pas oublier l’achat du matériel.

 

1-Choisir son sport selon son âge :

Il n’existe pas de règles concernant l’âge pour débuter le sport. Simplement, pour bien choisir un sport pour votre enfant, vous devez en premier lieu respecter le stade de son développement.

De 3 à 6 ans:

Il faut savoir que de 3 à 6 ans, le sport permet à l’enfant de développer sa motricité, d’expérimenter et de se socialiser. Mais le plus important demeure l’aspect ludique de la pratique. A cette tranche d’âge, l’enfant ne pratique pas réellement un sport comme nous l’entendons. Il est en phase de découverte du sport, de l’espace qui l’entoure et enfin de son corps. Ses activités sportives devront donc être des activités qui sollicitent son imagination. Enfin, elles devront favoriser l’aspect ludique, et surtout sur de courtes durées en adéquation avec ses capacités de concentration. Ainsi donc, votre petit peut par exemple goûter aux joies de la natation, à la gym ou à la danse.

De 7 à 10 ans:

Ensuite de 7 à 10 ans, la pratique sportive est un moyen pour lui de se dépenser. La multi pratique de différents sports est plutôt conseillée. Tout d’abord parce qu’il est peut-être un peu tôt pour lui demander de faire un choix entres des sports qu’il aime. Mais surtout parce que cette multi activité lui permettra de parfaire sa maîtrise de l’espace et de son corps. Une fois cette maîtrise acquise, l’enfant pratique réellement un sport. Dès lors, il peut appréhender les trajectoires. Par exemple vous pouvez faire le choix de l’orienter -dans un premier temps- vers un sport individuel plus abordable dans son fonctionnement qu’un sport d’équipe. A ce moment, pourquoi ne pas lui proposer de pratiquer le judo. S’il veut un sport collectif, le basket, le hand ou le football, le raviront sans aucun doute.

De 10 à 11 ans:

Puis de 10 à 11 ans, votre enfant est dans le meilleur âge pour apprendre. Sa capacité d’apprentissage et sa curiosité sont immenses. Vous pouvez donc l’inscrire dans des sports où les techniques sportives de base sont plus complexes. Il est prêt à faire des mouvements justes plus précis.

Après 11 ans:

Enfin, après 11 ans, le corps de votre enfant commence à subir des transformations morphologiques. Il grandit, son corps se modifie, finalement c’est le bon moment pour votre pré-ado pour pratiquer un sport. En effet, une activité physique l’aidera sûrement à s’épanouir et à surmonter les petits soucis inhérents à cette période de la vie. Le mieux est peut-être de lui proposer des sports collectifs afin de partager avec des personnes de son âge.  Votre « petite chose » a bien changé et souhaite faire ses propres choix, alors bien entendu il doit faire le choix avec vous d’un sport qui soit vécu comme un loisir et non comme une contrainte que vous lui imposez.

 

2- Choisir son sport selon son caractère

Pour guider au mieux votre enfant vers le sport qui lui convienne le mieux, il faut prendre en compte son caractère.

Quel sport choisir pour mon enfantS’il est très énergique, voire turbulent, il aimera -et sans doute vous aussi- se dépenser et apprendre à canaliser son énergie dans une activité particulièrement physique. En ce sens, un sport de combat, comme la boxe, le taekwondo  ou le judo peut être particulièrement adapté. Les arts martiaux et leurs cadres structurés seront une bonne école S’il a besoin d’un sport collectif, pourquoi ne pas lui proposer le rugby.

S’il est plutôt timide, et manquant d’assurance, vous pouvez l’orienter vers les sports collectifs. Ils lui permettront de s’ouvrir aux autres tout en se fondant dans un collectif. Le basket en est un parfait exemple.

Si celui-ci est très sociable et aime être entouré, là aussi le sport collectif est idéal. Pourquoi ne pas tenter de l’inscrire au football.

S’il est indépendant, un sport individuel lui conviendra mieux. La natation peut être une piste. C’est un sport très complet qui demande à votre enfant d’avoir le sens du défi. Autre piste, celle de l’athlétisme. Ce sport demande une force de caractère et le goût de l’effort et de la persévérance pour améliorer sans arrêt ses performances. Enfin d’autres sports sont en adéquation tels que le cyclisme ou encore la gymnastique.

Enfin, s’il est un peu tête en l’air et à tendance à s’éparpiller, la question de quel sport choisir est quelque peu épineuse. Cependant, vous pouvez lui proposer l’escrime qui lui permettrait de travailler sa concentration, et la maîtrise de soi. Pourquoi pas non plus le tennis. Ce sport demande de la précision, de la concentration, un bon sens de l’observation. Enfin, le golf ou le tir à l’arc peuvent aussi convenir.

 

Votre enfant semble allergique au sport

Quel sport choisir dans ce cas là. Pas de panique, encouragez-le -par exemple à s’inscrire avec un de ses amis. Et rien ne dit qu’un enfant qui n’aime pas le sport à 6/7 ans ne sera pas passionné d’un sport à 12 ans. Laissez-lui le temps de se décider… Pourquoi ne pas regarder vers des sports qui sortent un peu de l’ordinaire, comme des sports de sensation ou de nature. Le BMX, le roller, l’escalade peuvent être de très bonnes pioches.

Et puis, il n’y a pas que le sport dans la vie, les activités culturelles sont tout aussi épanouissantes tels que le dessin, la poterie, la musique,  le théâtre, ou encore les échecs. Et pour le sport, il faut se faire une raison, c’est parfois beaucoup plus sympa avec papa et maman.

 

Quel sport choisir : Les pièges à éviter

Lorsque que vous vous posez la question de quel sport choisir pour votre enfant, le premier piège est de bien lui proposer un sport qui ne reflète pas vos désirs. Pour l’enfant, il est difficile de ne pas se laisser tenter par le sport pratiqué par les parents, ou pire encore par le sport que les parents ont toujours rêvé de pratiquer sans jamais y être arrivés.

Oui, ce choix n’est pas simple et doit être fait en totale concertation avec votre petit bout. La décision finale lui reviendra toujours. Elle lui permettra de conserver sa motivation au fil du temps. S’il se sent contraint ou n’éprouve pas de plaisir, il risque tôt ou tard d’abandonner.

Il n’est pas sûr ou hésite entre différents sports. Vous pouvez vous renseigner auprès du club de sport en question pour savoir s’il est possible d’effectuer un ou plusieurs cours d’essai avant de vous engager à l’année. Cela ne pose généralement pas de problème.

Bref, vous l’aurez compris le moteur dans la pratique sportive de votre enfant c’est son amusement. L’activité devant lui plaire pour qu’il puisse s’y adonner pleinement. Comme pour vous, le plaisir reste la clé pour faire du sport régulièrement

 

Pour aller plus loin :

Et pour savoir quel sport choisir pour votre enfant, il existe l’ouvrage de Michel Binder, pédiatre et médecin du sport, auteur de Quel sport pour votre enfant ? (Editions Marabout).

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.