Par souci de compréhension et avant de laisser la parole à notre invité Nicolas, voici une brève présentation générale du Pilates. Il s’écrit bien Pilates et non Pilate. Tout simplement car le nom de cette pratique sportive vient de celui de son créateur: Joseph Pilates.  Cette méthode d’entraînement physique peut être perçue comme une combinaison de yoga, de danse et de gymnastique. Cela s’entend plutôt bien puisque Joseph Pilates s’est inspiré de plusieurs méthodes inspirées des philosophies chinoises, indiennes, grecques et romaines.

En résumé, la méthode Pilates est donc celle d’une gymnastique douce qui permet de combiner des mouvements des muscles profonds et des étirements afin de mettre en place un bon maintien du corps. Pour ce faire, elle repose sur 8 principes de base : Respiration, Centrage, Contrôle, Fluidité, Précision, Concentration Isolation et Régularité. Pour finir, le Pilates a donc pour but d’accroître la force et la souplesse en effectuant des mouvements harmonieux et contrôlés au cours duquels vous sollicitez muscles, esprit et respiration.

Bonjour, Nicolas peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle donc Nicolas j’ai 32 ans et je pratique le pilates depuis un peu plus d’un an. Depuis mon plus jeune âge je suis quelqu’un de plutôt sportif. J’ai pratiqué le tennis, le football, le golf ou encore le running. Aujourd’hui je pratique aussi le pilates et on peut dire que cela a été une belle découverte et surtout sacrément salvateur.

 

Tu nous intrigues…Alors pourquoi ces cours de Pilates ?

Au départ, rien ne me prédisposait à pratiquer ce sport. Ma rencontre avec lui fut à la base un peu un hasard. Depuis quelques années je me voyais vraiment multiplier les blessures. A chaque reprise du sport et dès qu’on commençait « à taper dedans », je me retrouvais avec de nouvelles lésions. Honnêtement je crois que je payais le fait de ne jamais avoir réellement écouter mon corps. Dans le passé, je pensais peu aux soins lors de mes pépins musculaires. J’étais à la recherche d’un sport peu traumatisant mais qui garantissait un certain travail musculaire. Une amie -qui pratiquait déjà- m’a alors parlé du pilates. J’ai testé avec elle une séance et j’ai très vite compris que c’était ce qui correspondait à mes besoins.

 

Explique-nous à quoi ressemble un cours de Gym pilates ?

pilatesComme je le disais, les exercices sont doux tout en étant faisant bien travailler les muscles. Il n’y a pas de mouvements brusques et aucuns chocs. Ce sont les muscles abdominaux, fessiers et dorsaux qui sont les plus sollicités. Cependant, lorsqu’on est en séance on s’aperçoit vite que l’ensemble du corps travaille. Physiquement on a la sensation d’un vrai travail de fond sur l’ensemble du corps. La respiration est aussi mise en avant. Le meilleur moyen de comprendre ce qu’est un cours de pilates est encore de tester une séance. Moi c’est réellement comme cela que j’ai compris que c’était fait pour moi.

 

Tu as commencé à aborder les bienfaits du pilates, dis-nous en plus.

Pour moi, cela m’a permis de revoir toute ma façon de penser mon corps. Concernant ma silhouette, j’ai affiné une taille qui s’était élargie lorsque je ne pouvais plus faire de sport.  Il y a un vrai travail de gainage sur le ventre. Mais surtout grâce au pilates je me suis renforcé musculairement, je pense aussi avoir réussi à réquilibrer mon corps. Ce n’est sans doute pas qu’une impression puisque j’ai repris en parallèle le running et le football sans blessures. Je croise les doigts mais j’ai perdu petit à petit l’appréhension de la blessure. Le pilates a développé chez moi une sensation d’aisance du mouvement qui je pense est bénéfique pour la pratique des autres disciplines.

 

On lit souvent le Pilates sport tendance.  Cela te parle?

Oui et non. Je sais que le pilates est pratiqué par des stars hollywoodiennes. Tout simplement parce que j’ai un peu fait comme tout le monde, je suis allé me renseigner sur internet avant de commencer la gymnastique pilates.  Je sais donc maintenant que j’ai un point commun avec Milas Cyrus ou Pippa Middleton. Mais attention ce n’est pas pour autant que le pilates est élitiste. Il est accessible à tous! Il n’y a pas de contre-indications majeures, pas de limite d’âge ni de condition physique minimum requise

 

Un homme qui fait du pilates, c’est courant ?

gym pilatesOui les hommes font aussi du pilates ! Mais merci de la question car je me la suis posée aussi…Et j’assume et vit très bien le fait de faire du pilates et d’être un homme. Mais c’est vrai que jusqu’ ici le pilates est plutôt perçu comme une gymnastique pour femmes, et je dois bien avouer que c’est bien l’image que j’en avais, un peu comme l’aquabike. Et finalement l’argument « le pilates c’est pour tout le monde » m’a fait partir du principe que le Pilates s’adapte à toutes et donc à  tous ! donc aussi aux hommes. Et non je ne suis pas le seul homme au sein de mon cours de pilates. Les cours de Pilates permettent d’entretenir la tonicité musculaire, d’améliorer sa posture et de lutter contre les tensions. Je ne vois pas pourquoi les hommes ne devraient pas s’intéresser à ces problématiques.

 

Tu dois convaincre un ami de se mettre à la méthode pilates tu lui dis quoi?

Cela dépendra du pote. Celui qui est toujours un peu stressé, je lui vanterais la sensation de bien-être global que le pilates m’a offert.Pour ceux qui jouent un peu trop à la playstation dans leur canapé, je leur dirais que c’est une excellente manière de reprendre le sport. De même pour ceux qui se remettent de blessure comme moi. Mes amis au sein des clubs de sport, je leur dirais que c’est un moyen d’améliorer leurs performances, de mieux sentir leurs mouvements et de bien placer leur corps dans l’espace. Enfin pour de la famille un peu plus âgée, je leur  exposerais le fait que le pilates permet de remplacer des mauvaises habitudes corporelles que nous prenons dans notre quotidien. Le jeu et le travail de posture permettent un alignement corporel sain. Bref tout le monde peut faire du pilates.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.